mardi 27 février 2024

A Actualité syndicale

Mouvement de protestation devant le siège de Bio Qualité Services

La section STKE/ Bio Qualité Services a tenu à protester devant le siège de l'entreprise situé au Pont-des-Français mercredi dernier (le 3 octobre 2013). Spécialisée dans le service de nettoyage des grandes surfaces comme les locaux du FSH, de la Sem Agglo, les milieux hospitaliers comme le CHT Gaston Bourret, cette société compte 73 employés dont 48 sont en CDI. A l'origine du mouvement : le licenciement d'une employée, adhérente et élue DP de notre organisation syndicale. Son licenciement est intervenu en début septembre pour « faute grave ». 

Avant-hier (lundi 7 octobre), la protestation s'est renouvellée devant le siège de la société et devant le local où sont stockés les produits d'entretien pour le nettoyage du CHT Gaston Bourret. « Le directeur a envoyé sa lettre licenciement sans préavis et sans indemnité », ont soutenu nos responsables syndicaux. Les employés mécontents dénoncent aussi le manque de règlement intérieur de l'entreprise, l'attitude méprisante du directeur envers la centrale syndicale et les attitudes discriminatoires. « Pour nous les syndiqués à l'USTKE, le patron n'autorise qu'au chef de service de prendre qu'un produit de nettoyage pour une équipe de trois personnes. Alors quand vous avez les bâtiments du FSH à faire, vous devez attendre que votre collègue finisse son étage pour qu'enfin vous puissiez travailler », a déclaré l'une d'entre elles. D'autres faits similaires se sont déroulés dans le même ordre d'idée. 

Une réunion s'est tenue hier matin (mardi 8 octobre) dans les locaux de la DTE et les actions sur le terrain ont été suspendues. « La réunion n'a pas été plus loin car le directeur est resté borné sur ces positions. Il ne souhaite pas la réintégration de notre camarade. Il veut simplement son départ définitif avec une indemnité mais nous n'allons pas en tenir à ça », a souligné Roger Toulangui, secrétaire général adjoint en charge de ce secteur (Fédération des Commerces & Divers USTKE). Des actions sur le terrain sont prévues dans les prochains jours. 

En bref ...

A souligner également, le débrayage de  la Fédération des Commerces & Divers USTKE dans les secteurs des hypermarchés Carrefour Market, Champion Alma. Fermeture de ces enseignes durant la journée du 1er octobre ainsi les sections syndicales STKE ont pu réaffirmer « la promotion interne » et la « loi sur l'emploi local » auprès de leur direction. 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution