mardi 27 février 2024

A Actualité syndicale

Mouvement d'humeur sur un des chantiers d'OCR

Pas d’eau, pas d’abris pour les ouvriers sur un des chantiers d’OCR (entreprise générale de bâtiment et génie civil) situé à Koutio près de Carrefour. Une dizaine de salariés ont quitté leur chantier ce matin. Ils dénoncent ainsi les conditions de travail dans lesquelles ils bossent depuis un mois. Il y a une semaine, Emmanuel Gervy, secrétaire général du CHSCT a fait toutes les démarches nécessaires auprès de sa direction pour que cette situation ne perdure pas. Ainsi que le chef de chantier, Rober Omniwack qui est arrivé jeudi dernier sur son lieu du travail et a soulevé : «  Les ouvriers se sont plaints. Il n’y a pas d’eau, il n’y a pas d’abris. Quand ils font des coulages, ils n’ont pas d’eau pour se laver les mains ou tout simplement boire ! Durant l’installation du chantier qui dure normalement une semaine, il devrait y avoir de l’eau, un abri pour les ouvriers, un sanitaire, un abri pour le matériel, des barrières qui sécurisent l’ensemble du chantier etc… avant que le personnel vienne travailler. Et là, les ouvriers n’ont pas ce qu’il faut pour se laver et être à l’abri en cas de grosse chaleur ou simplement pour manger à l’intérieur. » La section syndicale STKE/OCR a laissé jusqu’à demain soir à sa direction pour  trouver une issue à ce problème bien qu’elle l’avait déjà prévenu en amont sur ce manquement. Pour l’heure, aucune rencontre n’est prévue avec la direction générale d’OCR.

 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution