mercredi 28 février 2024

A Actualité syndicale

Newrest : protocole de fin de conflit signé le jeudi 2 décembre

Mardi soir*, tout comme lundi en soirée*, les représentants syndicaux de la Fédération THT/STKE ont repris le fil du dialogue avec la direction de Newrest, plus de six heures de négociations pour sortir la dizaine de grévistes de Newrest qui y sont depuis le mardi 16 novembre.  

Mardi soir, c’est après plus de deux heures d’âpres négociations qu’un accord a été trouvé mais il reste à le présenter auprès la section syndicale STKE pour apposer définitivement les signatures des représentants syndicaux STKE. « Le protocole de fin de conflit a été rédigé par la direction, Mr Tavernier, notre juriste qui va le contrôler. Et si c’est bon pour toute la section syndicale, on signera cet après-midi ». A signaler que le piquet de grève a été levé mardi soir après 20 heures pendant que les négociations se déroulaient au sein de l’entreprise.  

Qu’ont-ils obtenu au sortir des deux rencontres avec la direction de Newrest ? « Les salariés qui étaient en grève seront payés normalement en décembre et ce jusqu’en fin janvier 2022. Les huit jours (en moyenne) de grève seront échelonnés sur 6 mois. De même que les sanctions (5 jours de mises à pied) pour les deux salariées concernées seront échelonnées sur six mois. A savoir qu’il y aura une période de zone blanche c’est-à-dire que la direction ne prendra pas en compte les prochaines sanctions, surtout en situation de confinement ou en cas de force majeure. Un numéro vert est disponible au sein cette société en cas d’empêchement des salariés pour se rendre sur le lieu de travail. Un rappel à l’ordre a été fait auprès de nos adhérentes. Le directeur a été quand même compréhensible, il n’a pas voulu sanctionner ces mères de familles par rapport aux jours de fêtes qui approchent. Concernant la sanction prise à l’encontre de la déléguée syndicale STKE, la direction va lui rembourser un jour sur deux de mise à pied car ils ont fait une erreur d’appréciation », a indiqué Donation Wangane, secrétaire général adjoint en charge de l’hôtellerie, de la restauration et des bars. Avec la mise en route du projet Lucy, de nombreux travailleurs seront attendus sur place qui donnera certainement du regain à l’activité minière et du BTP, et encore plus à l’activité des services liés à la restauration, à l’hôtellerie sur le site même de Prony Resources à Goro dont Newrest occupe une bonne part de ce marché.  


Donatien Wangane, en charge du suivi de ce conflit a tenu à rencontrer toute la section syndicale STKE de Newrest au lendemain des négociations afin de faire un débriefing sur la mobilisation des camarades sur le piquet, et surtout donner des explications sur le projet de protocole de fin de conflit. 

 

Un calendrier de rencontres a été inscrit sur le protocole de fin de conflit. Si tout se passe bien, les protagonistes devraient se revoir après les grandes fêtes de cette fin d’année.  

« J'ai bien reçu la rédaction de ce projet de protocole d'accord de Newrest Goro. Nous avions pris connaissance des rectifications de ce protocole et la direction a pris en considération. La signature de ce protocole d'accord de fin de conflit a été faite le jeudi 2 décembre 2021 à 18 heures entre les deux parties c’est-à-dire entre la direction et la section STKE Newrest Goro représentée par la déléguée syndicale Qapitro Adèle et moi-même », a confirmé Donatien Wangane. 

 

 

* lundi 29 novembre 2021

* Mardi 30 novembre 2021 


Lien : Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités | Facebook




Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution