jeudi 22 février 2024

A Actualité syndicale

Rencontre entre André Dang et les délégués des filiales de la SMSP

Les délégués des filiales de la SMSP étaient tous présents jeudi dernier (05/09/13) à une rencontre convenue avec le PDG de la SMSP,  André Dang et son staff qui l'accompagnait. Une réunion de mise à plat si on peut dire ainsi sur laquelle la direction a conforté les employés de la NMC (Nickel Mining Company), les salariés de Cotransmine et ceux de la SMSP sur la nécessité de maintenir le cap du travail jusqu'en 2017. 

André Dang a souligné entre autre que « la SMSP avait fait beaucoup d'effort pour l'Usine du Nord ». Avec ses expressions imagées sur la situation du groupe minier, le PDG  a souhaité que les salariés reprennent confiance en l'équipe de direction car il est certain que la SMSP et ses filiales traversent une passe difficile par rapport à leur situation financière. Pour l'instant le groupe minier ne verra le fruit de ses efforts que dans 3 ans. « L'Usine du Nord c'est comme un arbre qui a des fleurs mais les fruits vont donner plus tard », a-t-il indiqué. 

Également, les représentants des personnels ont soulevé un problème relationnel persistant au sein de la NMC entre un personnel de direction et les salariés qui n'y voient pas d'un bon œil les pratiques de management opérées dans cette société ; ainsi le PDG a réitéré sa demande aux délégués de lui faire confiance et d'être patients car ils (l'équipe de direction ) se réuniront avec la personne concernée afin qu'elle revoit sa façon de diriger du personnel. 

Une question tout aussi importante que les autres a fait débat, la question sur la revalorisation salariale sur laquelle les représentants des personnels attendent une main tendue de la part de sa direction. Mais celle-ci a émis des réserves par rapport à la situation conjoncturelle du groupe minier. « Nous sommes assis sur une branche donc il ne faut pas la couper », a soutenu André Dang en expliquant qu'une société qui emprunte à la banque ne peut pas demander davantage.

« Nous sommes les enfants du pays, vous êtes les enfants de ce pays. C'est vous qui préparez l'indépendance de ce pays, c'est vous qui préparez son indépendance économique. Je vous demande de nous faire confiance », a-t-il lâché à plusieurs reprises à ses employés. 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution