mercredi 28 février 2024

A Actualité syndicale

Représentativé syndicale en 2011 : l'USTKE se place au 2ème rang après l'USOENC

L'USOENC reste le premier syndicat du pays selon les résultats des élections professionnelles   de 2010 dans les secteurs du privé et du public.  Le syndicat de Didier Guénant Jeanson recueille au total 22, 29 % des suffrages devant notre organisation syndicale qui obtient 16, 11%. Au total, ce sont sept syndicats qui sont reconnus représentatifs au niveau de la N-C en 2011.  L'USOENC, l'USTKE, La FSFAOFP, l'UTCFE-CGC,  la CGT-FO, la Cogetra, la CSTNC : ces  sept syndicats peuvent prétendre à des financements. Ces organisations syndicales détiennent un minimum 5% des suffrages exprimés lors des élections de représentant du personnel intervenus  en 2009 et  en 2010 dans le secteur du privé et de celui du public.  D'autres critères peuvent rentrer en ligne de compte selon le code du travail : les effectifs, l'indépendance, les cotisations, l'expérience et une ancienneté minimale de 2 ans.  L'USOENC arrive en tête du classement (plus de 22%) et suit derrière l'USTKE qui perd 1 point par rapport  à 2009 : 16, 11% en 2011 contre 17, 03 en 2009. Une diminution à mettre sous le compte du départ à Gérard Jodar. Baisse également de la CSTNC de Sylvain Néa : 7, 41% en 2011 contre 8, 21% en 2009. Par contre la centrale de Joao Dalmeda améliore son score : 12, 42% en 2011 contre 11, 08 en 2009. On dénombre pas moins d'une quinzaine de petits syndicats qui ne franchissent pas la barre des 5% au niveau des suffrages exprimés. A noter le nouveau venu : la CNTP qui recueille à peine 1% soit 0, 87% des suffrages exprimés. Les sept organisations syndicales citées plus haut peuvent bénéficier des aides financières et des avantages en nature pour répondre à leur fonctionnement interne et à la formation de leurs adhérents.



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution