jeudi 22 février 2024

A Actualité syndicale

Trois conseils syndicaux

Conseil syndical de la Fédération BTP

La Fédération BTP arrive à son 4ème conseil syndical de l'année. Hier matin, les délégués comme à leur habitude ont procédé au tour des secteurs. Cette fois-ci, Ernest Poéta était secondé par Erik Maken, un des secrétaires généraux adjoints. Ils ont présidé cette réunion où plus d'une dizaine de secteurs ont répondu présents.  

A l'ordre du jour, le point des secteurs notamment on pouvait noter la présence des délégués ou de leurs représentants syndicaux de Pirel Nord & Sud, Electra, Sobéca, Socalmo, Colas, Zuccato, OCR, Pasco, Arbé, SCB, Interoute, ETB, Endel.

En cours de réunion, la présidente de notre Organisation est venue donner des informations sur les négociations de branches (position du patronat et des syndicats). « Il y a un ralentissement de l'activité. Le rapport Sodie l'a affirmé. Également l'IEOM et l'ITSEE l'ont confirmé dernièrement en mettant en avant que la crise est passée. On n'est pas dans une grosse crise comme l'avait annoncé le patronat », a souligné Marie-Pierre Goyetche lors de son intervention. Par ailleurs, elle a enjambé le pas sur la période électorale en disant : « Il faudra s'impliquer dans les élections provinciales et notamment dans celle du sud pour un relais des travailleurs ». 

Dans la branche du BTP, la valeur du point stagne à 0,7 % alors que le patronat souhaite un fléchissement de cette base. En tous les cas, nos délégués syndicaux du BTP sont tous unanimes par rapport à ce sujet : ils souhaitent une hausse de la valeur du point jusqu'à 1,5 %. Une rencontre est prévue ce matin à la Maison des Syndicats entre l'USTKE, l'USOENC, la COGETRA et FO. Une position commune pourrait aboutir suite à cette rencontre ? 

En fin de séance, le secrétaire général est revenu sur les mobilisations de notre centrale syndicale des 5 et 18 mars derniers. Il a également noté l'engagement de l'USTKE au côté du P.T qui avait été évoqué au dernier Comité directeur, puis a indiqué à l'assemblée le montant des enveloppes remis aux femmes des deux camarades décédés récemment, Samino et Sanoa. 

Le prochain conseil syndical a été avancé au lundi 5 mai 2014 et ne se fera pas le 12 mai pour une question d'organisation. 

Conseil syndical de la Fédération des Industries et des Services 

Dix-sept secteurs étaient présents au 2ème conseil syndical de la Fédération Industrie. La réunion a duré une bonne partie de la matinée du lundi 7 avril, René Waikédré et Fidel Malalua ont conjointement animé ce conseil. 

Principalement, les délégués ont donné leur point de vue sur les grèves du 5 et 18 mars derniers portant sur les accords de branches et les négociations annuelles obligatoires au sein des entreprises. 

« A partir du 16 avril, le Bureau Confédéral fera un bilan des accords de branches par secteurs d'activité », a signalé Fidel Malalua, 1er secrétaire général adjoint de la Fédération des Industries et des Services, qui par ailleurs a précisé, « que le bureau fédéral de l'industrie va proposer prochainement aux autres bureaux de fédérations (Commerce, BTP, THT, Énergie) de constituer un tableau comparatif des accords de branches afin d'établir un tronc commun au niveau des négociations dans le but d'être cohérent et efficace dans les discussions avec le patronat ». 

Concernant les secteurs où la NAO n'a pas été mise en place, « le cahier de revendications devient un substitut en plus de la présence syndicale qui s'exerce à l'intérieur d'une société », a rajouté Fidel Malalua.

La réunion s'est conclue avec le point sur les secteurs présents tels que GFNC, GBNC, Biscochoc, Véga, TFL, Batical  etc … mais avant cela, l'actualité politique a été brossée par le 1er secrétaire général adjoint qui a rappelé entre autre le lien organique entre la centrale syndicale et le Parti Travailliste. 

Conseil syndical de la Fédération THT

Une dizaine de délégués syndicaux étaient présents le 11 mars dernier au premier conseil syndical de l’année de la Fédération THT. Cette fois-ci, c’est le secrétaire général adjoint en charge du transport routier, Régis Tokotouu qui a pris les commandes de la réunion.

Les principaux secteurs routiers étaient représentés, notamment les délégués de Carsud, Transco, Karuïa Bus, TDS, Arc-en-Ciel. A signaler que dans la société TDS, les élections professionnelles ont été remportées par notre centrale syndicale. « Nous avons obtenu la majorité des sièges. On a pu négocier l’intéressement à la fin de l’année dernière. Les salariés sont satisfaits. A noter aussi, le nombre de salariés est passé de 26 à 32 », s’est félicité le DS STKE/TDS.

Concernant le secteur aérien, ce fut le tour de Jean-Yves Palène, délégué syndical STKE/Aircal d’intervenir en tant que référent syndical dans ce secteur. Il en a profité pour brosser la situation sociale de la compagnie aérienne domestique. Il a rappelé à ses camarades le contexte dans lequel le pacte social et économique d’Aircal a été signé et la voie dans laquelle la compagnie se dirige… C’est-à-dire vers de nouvelles restructurations. « Pratiquement tous les services vont subir des chamboulements », a-t-il dit en substance. Également, il a regretté l’absence des délégués des secteurs comme Cofidis et Aircalin.

Pour les secteurs hôteliers, le travail ne manque pas pour les délégués syndicaux. « Le harcèlement moral et les conditions de travail » des employés des hôtels de la place représentent les principaux points d’achoppement entre les directions et notre centrale syndicale.

A noter la prochaine date du conseil syndical, le mardi 11 juin 2014.



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution