mercredi 28 février 2024

A Actualité syndicale

Une dizaine d'emplois menacés à A2R

Depuis ce matin, le chantier d'A2R à Auteuil près du magasin Colibri est arrêté. Principal motif  de ce mouvement de grogne : une dizaine d'emplois sont menacés.

« On nous a annoncé lundi que la société avait lancé une procédure de liquidation. Et ce sont une dizaine d'emplois qui vont être supprimés », a soulevé un ouvrier en colère. La société, A2R (Assainissements Réseaux Routiers) y travaille depuis plusieurs mois dans le quartier d'Auteuil (commune de Dumbéa) où les réseaux d'assainissements et routiers sont effectués afin d'améliorer l'environnement de ce quartier. « Depuis ce matin, les employés du chantier ont cessé toute activité. Nous nous installons sur ce site afin de signifier notre mécontentement face à cette situation inacceptable », a indiqué Victor Carawiane, secrétaire général adjoint de la Fédération BTP USTKE qui n'admet pas que la procédure de liquidation ait été faite sans que les salariés ne soient informés.

Des banderoles et des bâches bleues ornent le chantier de terrassement, elles sont placées entre les tas de caillasses et la pelle-rétro. Décidés à renverser la tendance, les employés en colère occupent désormais le site. Ce mouvement de grogne a été signalé à l'Inspection du Travail. Il est prévu une rencontre demain à 8 heures entre les parties concernées par ce conflit.

A2R  et Team + sont des filiales d'Interoute. Trois employés de Team + vont également être licenciés. Cette filiale  représente le laboratoire de la société mère, lieu où l'on analyse des échantillons avant la mise en place du goudron. Interoute représente la société mère qui est spécialisée dans la réalisation du goudron et du bitume.



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution