mardi 11 août 2020

A Archives

Lettre a Yves Dassonville, Haut-Commissaire

,

Paris le 30 septembre 2009


Monsieur le Haut Commissaire,


Je tenais a vous faire part de l'inquiétude des élu(e)s du groupe Communiste, Alternative Citoyenne, Républicain et Parti de Gauche au Conseil Régional d'Ile de France, face a ce qui nous apparait comme des atteintes a la liberté syndicale et d'expression en Nouvelle Calédonie.


En effet, depuis plusieurs mois nous assistons a la multiplication d'arrestations de garde a vue et de condamnation a de la prison ferme, a l'encontre de militants et de militantes du syndicat de l'USTKE. Situation que nous ont confirmée les membres de la délégation de l'USTKE, que notre groupe a recus le 17 septembre dernier.


Ils font l'objet d'un acharnement policier et judiciaire indigne des lois républicaines de notre pays dont ce territoire fait partie.


La criminalisation de l'action syndicale est inacceptable dans le pays des droits de l'homme. La démarche syndicale est une partie importante du dialogue social indispensable a la bonne marche d'une société, fusse-t-elle a 20 000 kilomètres de la capitale.


C'est pourquoi, nous vous adressons monsieur le Haut Commissaire, une requête pour la libération immédiate de Gérard Jodar et de ses camarades syndicalistes Kanaks condamnés a des peines injustifiables. Nous vous demandons de faire cesser, au nom du gouvernement, ces pratiques coloniales et irrespectueuses des droits du justiciable.


Dans l'espoir que vous porterez une attention particulière a cette démarche, je vous prie de recevoir, monsieur le Haut Commissaire, mes salutations les meilleures.


Gabriel MASSOU


Président du groupe CACRPG


Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Solidarité avec la CGT et le front syndical contre la réforme des retraites et pour son retrait

26 Déc 2019
  • Les 2 grandes mobilisations sur le dossier des retraites, celle du 5 décembre et celle du 17 décembre2019 ont démontré que des millions de salarié-es- du privé comme du public - refusent cette retraite avec son système universel à points,...


> Lire la suite