jeudi 22 octobre 2020

A Appel à la mobilisation

Retraite à 60 ans : on n'y touche pas !!!

  • La Commission Paritaire de Retraite Cafat, suite à un vote de 3 syndicats de salariés sur 6, USOENC - CFE-CGC et COGETRA ont signé un accord avec le MEDEF-NC, CPME-NC et l'U2P validant une proposition visant à faire reculer l'âge de départ à la retraite à 62 ans. 
  •  
  • L'USTKE et la CSTC-FO ont fait connaître par un courrier daté du 9 octobre 2018 leur ferme opposition à ce projet qui n'a qu'une seule logique : celle d'obéir aux choix du patronat. 
  •  
  • Les propositions alternatives transmises par nos deux organisations à la Commission Paritaire Cafat - CPRC - et notamment celles touchant au déplafonnement des cotisations, n'ont pas été retenues. Elles n'ont même pas fait l'objet d'une étude sérieuse pour évaluer leur impact positif sur la trésorerie du régime de retraite de base Cafat. 
  •  
  • Pourquoi nos deux organisations s'opposent-elles fermement à ce projet et ne l'ont pas signé ? 
  •  
  • - Parce qu'il aura pour conséquence de maintenir les salariés plus longtemps en activité alors qu'aujourd'hui nous constatons qu'un grand nombre de salariés liquident leurs retraites avec des abattements témoignant ains de leur volonté et leur désir de se reposer et d'en profiter pleinement
  •  
  • - Parce que le paramètre consistant à faire bouger l'âge de départ à la retraite ne doit pas être la seule variable principale d'ajustement. Le rapatriement de l'excédent des cotisations CRE - 28 milliards - qui est envoyé en France chaque année, alors que 8 milliards seulement sont redistribués, est un sujet sérieux à mettre sur la table quand on sait que le Pays traverse une conjoncture difficile 
  •  
  • - Parce que le déplafonnement des cotisations aurait contribué à pérenniser le régime et à ouvrir des droits suplémentaires pour une retraite plus conséquente
  •  
  • - Parce qu'il n'y avait pas URGENCE à s'engager dès maintenant et qu'il était tout à fait pertinent d'attendre 2 ans pour pouvoir prendre une décision éclairée avec les arguments à l'appui
  •  
  • - Parce qu'une telle mesure aura pour conséquence de retarder l'embauche des jeunes salariés qui sont les meileurs garants de notre système de retraite
  •  
  • - Parce que nous ne pouvons pas tolérer que ce soient les futurs retraités qui payent de leur santé en travaillant toujours plus et plus longtemps
  •  
  • - Parce que l'enjeu important qui pèse sur ce dossier nous engage aussi sur un choix de société où l'Humain doit être au centre de nos choix
  •  
  • - Parce ce qu'il n'y a pas d'exemple dans le monde où on est revenu en arrière sur l'âge de départ à la retraite
  •  
  • Notre système de retraite est basé sur le principe de la répartition. C'est un système contributif et solidaire où les salariés en activité payent les pensions de celles et ceux qui sont déjà à la retraite. 
  •  
  • Aujourd'hui, c'est plus de 46 milliards de masse salariale qui échappent aux cotisations du fait du plafond (360 000 frs CFP). Avec un taux global de 14 %, c'est 6,5 % milliards de cotisations qui rentreraient en plus dans les caisses du régime. Voilà comment on considère la Solidarité. Lorsque les périodes deviennent difficiles, c'est ce principe qui doit être actionné pour garantir la cohésion sociale. Mais sans surprise, nous constatons une fois de plus, que c'est la voix de la facilité, en l'occurence celle consistant à faire supporter aux seuls salariés la consolidation d'un régime qui profite au plus grand nombre, qui a été retenue. 
  •  
  • Devant cette volonté affichée par le patronat local - MEDEF et CGPME - visant à faire bouger exclusivement le paramètre de l'âge pour résorber le déficit prévisible du régime, sans mettre la main à la poche et donc à toujours frapper les plus faibles et les plus démunis : 
  •  
  • L'USTKE et la CSTC-FO appellent à la mobilisation les salariés du secteur privé et du secteur public et les invitent à participer massivement et à soutenir le mot d'ordre de grève générale pour ce vendredi 22 mars 2019. 
  •  
  •  
  •  
  • Salarié - Retraités - Chômeurs 
  • Cette mobilisation vous concerne !!!
  •  
  • Rendez-vous :
  •  
  • => à 07 h 30 devant le siège de l'USTKE à la Vallée-du-Tir pour les adhérents de l'USTKE
  •  
  • => à 8 heures sur le parking de l'ancien CHT pour les adhérents de la CSTC-FO
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Solidarité avec la CGT et le front syndical contre la réforme des retraites et pour son retrait

26 Déc 2019
  • Les 2 grandes mobilisations sur le dossier des retraites, celle du 5 décembre et celle du 17 décembre2019 ont démontré que des millions de salarié-es- du privé comme du public - refusent cette retraite avec son système universel à points,...


> Lire la suite