jeudi 22 octobre 2020

A Actualité syndicale

Aide financière de l'action sociale Humanis prolongée jusqu'en fin septembre

L’action sociale du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco a créé une aide exceptionnelle d’urgence qui était en vigueur jusqu'au 31 juillet pour les salariés et dirigeants salariés cotisants Agirc-Arrco. Cette action sociale du groupe Humanis reste mobilisée pour les actifs en difficulté financière, en maintenant son aide exceptionnelle jusqu’au mercredi 30 septembre 2020.
Cette aide exceptionnelle d’urgence est destinée aux salariés et dirigeants salariés cotisants Agirc-Arrco en fonction de la situation, cette aide peut atteindre 1.500 euros, soit 178.998 FCFP.
Pour en bénéficier, le demandeur doit contacter sa caisse de retraite complémentaire à l’adresse mail : delegation.nc@malakoffhumanis.com ou au 51.92.74 (numéro de l’action sociale).


Les documents demandés sont toujours les mêmes, le salarié ou dirigeant salarié devra :
=>Remplir et signer un formulaire de demande d’intervention sociale,
=>Transmettre son dernier avis d’imposition,
=>Le(s) derniers(s) bulletins de salaire des personnes vivant au foyer depuis le mois de février 2020 permettant de constater la baisse de rémunération liée à la crise sanitaire,
=>Une déclaration sur l’honneur mentionnant son statut (dirigeant ou salarié), précisant sa situation et les difficultés financières personnelles rencontrées dans le cadre de la crise sanitaire,
=>Toutes pièces utiles justifiant la demande,
=>Un relevé d’identité bancaire ou postal.
 
Sur l’aide individuelle d’urgence mise en place par l’Agirc-Arrco au 31 juillet 2020 :
- C’est un salarié détaché à plein temps
- 85 dossiers payés à hauteur de 76.602 euros, soit 8.663.720 FCFP
- 2 dossier refusés
- 69 dossiers en cours de traitement
 

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Solidarité avec la CGT et le front syndical contre la réforme des retraites et pour son retrait

26 Déc 2019
  • Les 2 grandes mobilisations sur le dossier des retraites, celle du 5 décembre et celle du 17 décembre2019 ont démontré que des millions de salarié-es- du privé comme du public - refusent cette retraite avec son système universel à points,...


> Lire la suite